Nouvelle Aquitaine
07.71.10.89.34
franckpierredupuy@gmail.com

Voyage de l'intérieur 

Architecte d'intérieur et Expert des influences de l'habitat

Franck Dupuy

Biographie

Formation

. Elève du peintre Jean Hulin – 2 ans
. Ecole D’arts appliqués Auguste Renoir – 4 ans
. Ecole supérieure de design Industriel Architecture et Ergonomie ESDI – 4 ans
. Ecole Française de Géobiologie – 2 ans
. Ecole fengshui Tibétain et étoites volantes – 2 ans (maître Badéma)
. Ecole d’hypnose Ericksonnienne – expert et maître

Dates importantes

1991 / Décorateur pour le compte d’entreprises et de Grands décorateurs
2003 / Architecte d’intérieur indépendant
2004 / Création de la marque relooking d’intérieur (INPI) / cobranding annonceurs (conseils marketing)
2005 / Chroniqueur Déco sur France3 puis sur France2

2006 / Fondateur d’un réseau de 13 Franchises d’architectes intérieur – Plus de 2500 rendez-vous conseils
2007 / Création d’une boutique de conseillers Déco pour le compte de grandes marques de meubles (DOMUS)

2007 / Création de la marque Décothérapie (INPI) et début des travaux sur les influences de l’habitat.
2008 / Edition « Relooking d’intérieur dans les chambres d’enfants »
2010 / Architecte d’intérieur pour le compte de nombreuses grandes personnalités
2012 / Conférencier sur les influences de l’habitat sur la santé

2015 / Travaux et études sur la maîson Thérapeutique
2016 / Edition « Home secret »
2017 / Partenariat avec une clinique « Décothérapie »
2019 / formation « Décothérapie » professionnels de l’habitat et de la santé.

 ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Dans les détails …


D’un père gascon et d’une mère bretonne, franck Dupuy est née en 1967. Après 8 ans d’études dans les arts appliqués et le design (ESDI), il devient architecte ergonome. 

Il se fait connaître en 2004 avec sa marque « Relooking d’intérieur » et avec ses chroniques chez France télévision dans l’émission « Côté Maison en 2005». 
.
Il a vivement participé à la démocratisation de la décoration en France en faisant la promotion de sa marque chez les annonceurs, et, avec ses nombreuses interventions dans les salons spécialisés, dans la presse et dans des reportages dédiés à la décoration. Il intervient sur E=M6 en créant le concept Déco puis sur France2, TF1, Teva déco, Canal+ et TMC. 
.
.
Il crée en 2006 un réseau de franchises d’une quinzaine d’architectes et de maîtres d’ oeuvre qu’il forme à sa méthode. Elle réunit un mélange de techniques spécifiques du bâtiment, de l’architecture et de la visualisation décorative. Il témoigne : « Un décor est esthétiquement subjectif. L’important c’est l’histoire que l’on met en scéne, dans laquelle l’habitant se projette physiquement et inconsciemment. Pour cette raison essentielle, mon apprentissage prend en compte le sens du verbe et de la poésie. » 
En deux ans l’entreprise enregistre plus de 2500 demandes de rendez-vous .

.
L’idée lui vient en 2011 de créer un spectacle dans lequel le décor se transforme en fonction de la personnalité de la personne invitée sur la scène. cette expérience confirme son idée que L’histoire et le décor forme l’esprit.

La magie opère, cette nouveauté présentée à la foire de Paris amène Franck à avoir une fois de plus, de la visibilité dans les médias, jusqu’en chine et dans toute la presse spécialisée, qui le nomme comme « médecin de la déco ».
Il partage alors ses travaux avec d’autres spécialistes, chercheurs, artistes, et intellectuels. Un ami médecin lui propose de participer à un diplôme universitaire « hétique et esthétique ».
.
Convaincu que l’art peut guérir, il s’investi dans une nouvelle expérience artitisque. Il investit dans la création d’oeuvres d’art influents. La conception de bas-reliefs en plexiglass représentant des QR codes. Il en fabrique une trentaine. .
Il loue des studios à France télévision pour filmer des célébrités. Il leur demande d’exprimer devant la caméra un moment de bonheur. Chaque vidéo est lié à un bas relief. En passant devant l’un d’entres eux le visiteur peut le flasher avec son téléphone, ce qui déclenche le message de l’artiste.
Serge Menjinski, le consul de chine, Philippe Collignon, Laurent Petit Guillaume, Philippe Forbraque, Jonathan Dassin, Akénaton, et bien d’autres se prêtent à l’expérience. Franck présente sa collection pendant la fashion week de Paris.

« J’ai toujours eu en moi ce désir de voir bouger les bas reliefs en pierre, ces empreintes d’histoires, Cette expérience m’a permis de faire vivre des instants. Mes premiers bas-reliefs me mettaient en scène, je pouvais ainsi m’exprimer artistiquement. »

La société PWC lui propose d’utiliser son concept pour créer une galerie d’art au coeur de leur locaux afin que les salariés expriment leurs instants de bonheur dans l’entreprise de façon artistique pour leurs clients de passage. .
Il crée ensuite un tissus patchwork « QR code » communiquant pour la prestigieuse maison Lelièvre. Cette même année Micro Application lui propose de compléter de ses conseils leur logiciel architecte 3D. Il travaille par la suite pour les marques et les grandes agences de communication comme consultant ( Verbaudet, la maison du café, LCL, seloger.com, Euro RSCG, … ).


Parallèlement, il reste sur le terrain en tant que maître d’oeuvre et il intervient dans de très nombreuses rénovations d’appartement et de maisons.

Ses travaux ne s’arrêtent pas. Après quinze années de pratique en Fenshui tibétain, il étudie la pratique du Fengshui des étoiles volantes avec un maître chinois pendant deux ans pour comprendre les convergences possibles avec la culture occidentale. Il se forme également pendant deux années à l’école de Géobiologie pour apprendre à identifier les influences telluriques et électromagnétiques. Il suit ensuite une formation en hypnose Ericksonienne afin de compléter ses travaux sur les influences possibles de l’environnement dans l’inconscience des individus.

Cette convergence de connaissances lui permet d’affiner la mise au point de sa technique qu’il nomme » Paximétrie ». Elle permet de créer grâce à nos sens et par un apprentissage en pleine conscience des cheminements vers des éléments décoratifs influents.


Une clinique en suisse lui demande d’ouvrir un cabinet en collaboration avec des psychologues. Il écrit un premier livre sur les influences des couleurs dans les chambres d’enfants. Il édite des nuanciers de couleurs sur le même sujet en collaboration avec la psychologue « Poncet-Bonissol », intervenante dans l’émission de Sophie Davant « C’est au programme » , dans laquelle il intervient également comme chroniqueur Déco.

Conférences, formations, il poursuit ses travaux dans un univers qu’il affectionne, l’écriture. Il décide aujourd’hui de transmettre cet univers encore méconnu dans un ouvrage d’apprentissage mêlant la pratique et la technique à l’imaginaire. .
« Depuis tout petit je regarde les maisons sous une autre dimension. Elles me laissent entrevoir si elles correspondent aux aspirations des l’habitants. elle me racontent tout simplement leurs histoires. Depuis, je suis à la recherche de ce qui me permet de visualiser cette particularité, pour transmettre mes recherches sur le sujet. J’ai nommé ce monde interactif influent, invisible « Hypnoa ». »
Aujourd’hui je poursuis mes travaux pour aller chercher ce qui me permet de transmettre 🙂